CONCOURS
G.E.L.A.H.N. 2005-2006

        Le G.E.L.A.H.N. (Groupe d’Enseignants de Langues Anciennes de Haute-Normandie) [CNARELA] vous propose cette année la 7e édition de son concours ouvert à tous les élèves de français et de langues anciennes des collèges et lycées de l’Académie.
    Nous espérons que vous serez encore nombreux à participer et nous vous invitons à découvrir des travaux primés les années passées sur le site de l’association à l’adresse : http://www.gelahn.asso.fr/ puis rubrique Concours.
    N’hésitez pas à nous contacter si nécessaire.

Annie Charlet,  Catherine Malheuvre, Nathalie Martot, Florence ZEGUIB.

REGLEMENT DU CONCOURS
Article 1 :

Le G.E.L.A.H.N. organise un concours ouvert aux élèves des collèges (de la sixième à la troisième) de l’Académie de Rouen.

Article 2 :

Le travail peut être réalisé individuellement ou collectivement. La participation est gratuite.

Article 3 :

Le concours donnera lieu à l’attribution de 2 prix « Collèges » (catégorie 6ème/5ème), 2 prix « Collèges » (catégorie 4ème/3ème). Les productions réalisées en groupe pourront être récompensées par un prix collectif.

Article 4 :

Le jury sera composé de 3 membres du G.E.L.A.H.N., d’un professeur d’arts plastiques et d’un chef d’établissement. Les décisions de ce jury seront sans appel.

Article 5 :

Les lauréats seront informés par courrier. Les résultats seront proclamés lors de l’Assemblée Générale du 03 mai 2006. La remise des prix aura lieu à l’issue de l’A.-G.

EPREUVE « COLLEGES »

    Il s'agit de réaliser un petit journal d'actualité (format A3 plié en deux), le Courrier gaulois, édition locale, comportant les rubriques et illustrations habituelles (période évoquée: entre le premier siècle avant notre ère et le troisième siècle de notre ère). Les réalisations seront individuelles ou collectives (le préciser le cas échéant). Leur nombre sera limité à trois par classe. Elles seront adressées le 8 avril 2006 au plus tard (le jury siégeant le 12 avril) à: Annie Charlet, 8, Allée du Mont Ager, 76240 LE-MESNIL-ESNARD.

Merci de votre participation et bon courage.

retour