A. G. du 15 mai 2002


Rapport moral couvrant les deux années écoulées 2000-2002

1. Dans la continuité des actions entreprises sous les présidences précédentes:
  a. En plus de la réalisation des bulletins, de la transmission des informations en provenance de la CNARELA
  b. Organisation de conférences dans le cadre des Assemblées Générales:
On a pu ainsi entendre des communications de :
        Estelle Oudot, Couleur et perception visuelle dans l'Antiquité,
        Jean-Marie Poinsotte, L'antimilitarisme à Rome, la 1ère partie,
       Mme Husson, Les Archives sur papyrus d'un grand domaine du Fayoum au milieu du IIIe s de notre ère,
  c. Enquête sur les effectifs de l'Académie (suite des efforts d'Estelle Oudot et de Catherine Vidal):
        Deux sources d’information, les réponses des collègues au questionnaire adressé en début d’année, mais relativement peu de réponses (une trentaine cette année) et les chiffres fournis par le Rectorat.
        Problèmes de décompte mais constat: une situation contrastée, effectifs importants en cinquième avec baisse en 4e et plus encore en 3e, crise de l'enseignement du grec, notamment en lycée, malgré quelques ouvertures en collège, problème de la poursuite des enseignements dans le 2e cycle, baisse générale des effectifs en lycée.
   d. Concours du GELAHN:
      session 2001: travail autour d'une constellation + version latine pour les lycéens
      session 2002: "Le treizième des travaux d'Hercule" + 2 versions latines (niveau 2nde-1ère, term-classes post bac)
    Cette année: 75 travaux soumis par les collèges, 51 versions 2nde-1ère, 7 versions term-post bac. (Nécessité de repenser l’épreuve de lycée. Proposition de J.-L. Gourdain de l'organisation un samedi d'une épreuve de version dans quelques centres dans l’Académie).

2. Initiatives nouvelles:
  a. Action en direction des stagiaires IUFM: résultats encore mitigés, démarche à poursuivre
  b. Participation à la consultation sur les programmes de lycée de langues anciennes: rédaction d'une contribution reprise sur le site du SNES
  c. A l'invitation de M. Haillant, IA-IPR de Lettres, participation aux réunions organisées par le Ministère à Paris sur l'enseignement des langues anciennes:
        Colloque international des 24-25 octobre 2001 à la Sorbonne,
        Séminaire national des 16-17 janvier 2002 à Paris
 d. L'Association a en plus décidé d’appuyer l'initiative de notre collègue d’Alsace Jean Happel, nous sommes donc signataires de la Lettre ouverte à M. J. Lang sur la défense de l'enseignement des langues anciennes, ainsi que de la pétition initiée par le collectif Sauver les Lettres contre la nouvelle mouture de l'E.A.F. L’association a en plus rédigé différentes motions pour la défense de l'enseignement des lettres classiques.
    e. Enfin réalisation la plus considérable de cette mandature: l'ouverture du site internet du GELAHN après une année de travaux préparatoires et divers déboires administratifs:
Il comprend actuellement 7 rubriques:
-    une présentation de l'association (composition du bureau, statuts)
-    un page « actualités » (comptes rendus des A. G., annonces, motions votées…)
-    les publications de l'association,
-    la présentation des concours organisés par l'association (règlements, sujets proposés, palmarès, travaux des élèves primés)
-    de nombreux documents pédagogiques (actuellement presque 80)
Cette section regroupe à l’heure actuelle:
        - des traductions anciennes (XVIe et XVIIe siècles principalement) des textes au programme du baccalauréat (SENEQUE et TIBULLE), mais aussi d’extraits d’autres auteurs (LUCRECE, OVIDE, TITE-LIVE, VIRGILE).
Ces traductions peuvent être ainsi confrontées aux productions des élèves et à des versions contemporaines. Cette comparaison doit permettre de mesurer les véritables enjeux d’une traduction et d’établir des distinctions entre traduction mot à mot, traduction dite universitaire, paraphrase poétique, adaptation… Elle peut même déboucher sur un jugement de goût étayé sur l’examen d’extraits brefs, mais significatifs.
            - des listes de vocabulaire qui peuvent être allégées, enrichies par les professeurs selon les besoins de la classe ou faciliter le cas échéant la préparation de l’épreuve écrite pour des élèves travaillant seuls. (Dernièrement message de remerciement dune élève de Terminale).
des textes néo-latins (ERASME, PETRARQUE, POREE, LE POGGE) qui doivent faire découvrir aux élèves que la latinité ne s’arrête pas avec la chute de Rome. Les textes choisis sont assez faciles d’accès et souvent dans le registre comique (comédie de Charles Porée écrite pour les élèves du Collège Louis-le-Grand au XVIIIe siècle parmi lesquels sans doute Voltaire, facéties du Pogge, énigmes de Junius…).
Cette section doit encore se développer plus particulièrement en direction des collégiens.
-    une rubrique facétieuse: "du côté de l'âne",
-    une bibliothèque de liens.
Ce site a été ouvert au début de l'année scolaire 2001-2002 et a été remarqué par le cabinet du Ministre qui nous a demandé une présentation. Pour ce qui est de sa fréquentation, on comptabilise environ 300 visites par mois avec des documents pouvant être consultés jusqu'à 70 fois par mois. Nécessité de poursuivre le référencement des pages.

3. Les projets et perspectives:
a.    Un nécessaire travail de réflexion sur le mode de fonctionnement de l'association (questions à débattre: le nombre des AG (2 au lieu de 3), la nécessaire redéfinition des buts du bulletin (face au site)…
b.    La création de groupes de travail regroupant des professeurs autour d'un projet pédagogique commun débouchant sur une publication sur le site,
c.    L'enrichissement progressif du site: partie collège et section grecque notamment,
d.    La poursuite des actions entreprises auprès de l'IUFM, des contacts auprès des autres organisations qui nous sont proches.
e.    L’organisation de stages (en liaison avec la MAFPEN-IUFM) à destination des professeurs de français devant effectuer l’initiation aux langues anciennes et à destination des professeurs de lettres classiques sur le modèle des anciens stages organisés conjointement avec le GELAHN.
f.    La création d'une liste de diffusion regroupant les adresses email des membres de l'Association désireux de recevoir des informations. Constitution d'un nouveau fichier parallèlement au fichier courrier traditionnel. 

retour